en
photo

Marie-Pierre Lissoir

Statut : Membre/Aspirante FNRS

Université libre de Bruxelles - Institut de Sociologie
44 avenue Jeanne - CP 124 - 1050 Bruxelles
Bureau : S12.102
Tel. : +32-2-650 31 18 - Fax : +32-2-650 43 37
E-mail : Marie-Pierre.Lissoir@ulb.ac.be

Intérêts de recherche :

La musique et son contexte social forment la base de mes recherches. Je me suis d’abord penchée sur la place des femmes dans le monde de la musique. Cependant, depuis longtemps attirée par les cultures d’Asie (est et sud-est), c’est vers cette partie du monde que j’ai orienté mon travail. J’ai commencé ces recherches dans le cadre de mon mémoire de Master en musicologie (ULB), consacré au chant “khap” de l’ethnie des Tai Dam du Laos. Pour ce travail, j’ai réalisé deux séjours sur le terrain, afin de comprendre les fondements de ce système musical encore peu étudié. Cette première approche de la culture musicale tai dam m’a permis d’établir une typologie du chant et mettre en lumière sa structure musicale, ainsi que son contexte social (rôle du chant, circonstances de l’exécution, etc.). Après avoir réalisé ce mémoire d’ethnomusicologie, j’ai effectué un Master en anthropologie dont le travail de fin d’études fut consacré aux deux types de chants traditionnels du Laos, le “khap” et le “lam” (comparaison et état de la recherche).

Sujet de thèse

« Pertinence et modèles musicaux, le cas du khap tai dam »

Ma thèse en ethnomusicologie s’inscrit dans la continuité de ces recherches. Le “khap tai dam” est en effet tout à fait représentatif de la société qui le pratique. L’étudier permet d’aborder les principaux éléments touchant et structurant cette société (modernité, migration, traditions, croyances, etc.) Mes recherches actuelles s’attachent à comprendre la technique du “khap tai dam” (mélodie de base, rythmique, échelle musicale, système poétique) et son contexte social (dispositif de la performance, influence des nouveaux médias et de la migration, féminisation des traditions, rôle social du chant, etc.). Ce travail s’organise autour de la pertinence (éléments qui font sens pour la communauté) et de la mise au jour de modèles musicaux (sortes de mélodies simplifiées sur lesquelles se baseraient tous les khap tai dam). Pour ce faire, je réalise plusieurs terrains de recherche dans le nord (Vientiane, Hua Phan) et le centre du Laos (Bolikhamxay), ainsi qu’au nord du Vietnam (Son La).


LAMC - Institut de Sociologie, 12ème étage, 44 avenue Jeanne, 1050 Bruxelles - Belqique Téléphone: +32-(2)-650 37 98 - lamc@ulb.ac.be - site réalisé par Vertige asbl