en
photo

Annick Schubert

Statut : gestionnaire du projet Annâdya (LAMC, Euro+)

Mail : annick.schubert@gmail.com

Sujet de recherches

Les peuples autochtones et minorités ethniques du Sud-Est Asiatique en prise avec le développement.

Je m’intéresse globalement à la question du développement en Asie du Sud-Est. Mes recherches portent plus spécifiquement sur les populations autochtones et les minorités ethniques ; leurs formes d’organisation ; les rapports qu’elles entretiennent avec leur environnement dans un contexte de développement et l’attention que leur portent divers acteurs nationaux et internationaux. En tant que populations marginalisées dans les Etats nations contemporains du Sud-Est asiatique, ces groupes autochtones et minorités se révèlent particulièrement à même de nous renseigner sur les phénomènes de domination, d’intégration, d’assimilation, d’exclusion et de résistance qui sont à l’oeuvre localement. Dans ce cadre, et sous l’angle de la socio-anthropologie du développement, je m’attache à comprendre les conséquences sociales et les stratégies déployées par ces populations autochtones résidant à la frontière entre le Cambodge, le Laos et le Vietnam face au bouleversement économique auquel elles sont confrontées. Et ceci à la lumière du droit à l’autodétermination qui leur a été internationalement reconnu. Poursuivant des recherches antérieures, j’analyse enfin les dynamiques de solidarité endogènes ainsi que les mécanismes induits par les actions de développement dans ces communautés.


LAMC - Institut de Sociologie, 12ème étage, 44 avenue Jeanne, 1050 Bruxelles - Belqique Téléphone: +32-(2)-650 37 98 - lamc@ulb.ac.be - site réalisé par Vertige asbl