en
photo

Laurent Legrain

Statut : Maître de conférences

Avec Denis Regnier et Marco di Nunzio, il organise le séminaire de recherche Anthropologie à Bruxelles/Brussels Anthropology - (ABBA).

ULB-Institut de Sociologie
Avenue Jeanne, 44 - CP124 - B-1050 Bruxelles
Bureau : S12.119
Tél. : +32-2-650 68 35 - Fax : +32-2-650 43 37
Email : Laurent.Legrain@ulb.ac.be

Enseignement

- SOCAD174 Anthropologie sociale et culturelle I (avec Maité Maskens et Denis Regnier)

- MUSIB440 Ethnomusicologie (avec Stéphanie Weisser)

- HAARB4065 Corps, techniques et culture matérielle (avec Olivier Gosselain)

- HAARB4000 Objets en contextes : enjeux et analyses (avec Olivier Gosselain)

Sujet de thèse  : "S’attacher à transmettre et transmettre un attachement. Les Darhad, leur répertoire et le continuum sonore en Mongolie contemporaine"

Thèse défendue avec succès le 6 décembre 2011.

Sous la direction de Mesdames Françoise Lauwaert et Roberte Hamayon.

Membres du jury : Mesdames et Messieurs les Professeurs Isabelle Bianquis, Olivier Gosselain, Caroline Humphrey et Jacques Legrand.

Parcours de recherche

La substantifique moelle des analyses qui constituaient ma thèse est reprise dans un livre intitulé Chanter, s’attacher et transmettre chez les Darhad de Mongolie. Au fil des pages, j’analyse l’attachement des Mongols à leurs chants, aux inflexions de la voix humaine et aux sons de la nature. Je tente de répondre à quelques questions liées aux sons, à la sociabilité, aux interrelations entre les divers éléments de ce que nous appelons la nature, mais que les Mongols appellent plus simplement baigal’ (ce qui est) : comment se construit une sensibilité à la texture sonore du monde dans les steppes montagneuses où vivent les Darhad, une population de la Mongolie septentrionale ? Comment cette sensibilité influence-t-elle l’appréhension locale des paysages et l’idée de nutag (à la fois pays natal et lieu vécu) ? Comment mobilise-t-on les sons pour se lier à d’autres humains ou pour influer sur le comportement et comprendre la vie intérieure des animaux domestiques et sauvages ? Comment fait-on usage de sa voix pour occuper l’espace, y déambuler, pour dialoguer avec les entités surnaturelles présentes sur les pâturages ou pour détecter leur présence et leurs intentions ?

Au cours de l’année académique 2012-2013, grâce à une bourse de la fondation Wiener-Anspach, j’ai rassemblé au département d’anthropologie sociale de l’Université de Cambridge, les chercheurs intéressés par l’étude des « hoquets de la vie sociale ». Par cette expression, nous entendions toutes les interactions sociales – nombreuses en Mongolie – qui engendrent des crises émotionnelles qui semblent à ce point graves qu’elles menacent de faire exploser le groupe social. Pourtant, au temps t-1 avant explosion, ces tensions se dissipent aussi rapidement qu’elles sont apparues, apparemment sans laisser de traces…mais est-ce vraiment le cas ?

Durant trois ans (2013-2016), j’ai occupé un mandat de chargé de recherches au FNRS. J’ai entrepris une recherche sur l’archerie mongole et le rapport au monde très particulier que cette pratique induit. Mon but était de comprendre pourquoi l’idéal humain incarné par l’archer et repris sous le qualificatif mergen (l’homme avisé et ouvert aux contingences contextuelles) ne semblait plus répondre aux exigences du monde contemporain alors qu’il était encore très valorisé dans les années 1950.

Publications scientifiques

Livre

- 2014, Chanter, s’attacher et transmettre chez les Darhad de Mongolie, Paris, EPHE, Collection Nord-Asie, Vol.4. (compte-rendu du livre sur France Culture : écouter l’émission / Compte-rendu de l’ouvrage par Bernard Lortat-Jacob [§135 à §146] dans L’Homme : lire le compte rendu)

Editions de volume revue

- 2017 (novembre), « The Fine Art of Lying / L’art du mensonge », Études mongoles et sibériennes, centrasiatiques et tibétaines, 48.

- 2016 (sous presse), « Le malentendu ethnographique / Ethnographic Misunderstanding », (avec Françoise Lauwaert) Civilisations. Revue internationale d’anthropologie et de sciences humaines, 65.

- 2013, Social Anthropology/Anthropologie sociale (avec Mattijs van de Port), Thinking with Latour, Vol.21 (4).

Parties d’ouvrages collectifs

- 2013, « Le son et le bruit », in G. Lacaze, C. Ferret, J. Thorez & C. Stepanoff (dir.), Nomadismes d’Asie centrale et septentrionale, Paris, Odile Jacob, pp. 154-156

- 2009, « Façonner des musiques et des territoires : l’expérience d’écoute des Darkhad de Mongolie septentrionale » in. Y. Raibaud (dir), Comment la musique vient aux territoires, Pessac : MSHA/Ades-CNRS, pp.85-103.

- 2007, « Introduction » (avec Pierre Petit, Joel Noret et David Berliner) Dans : Petit, Pierre et Joel Noret (eds). Corps, Performance, Religion. Etudes anthropologiques offertes à Philippe Jespers, Paris, Éditions Publibook Université, pp.9-20.

- 2007, « Tel est pris qui croyait prendre. L’appréciation musicale en situation » in J. Noret et P.Petit (dir), Corps, Performance Religion. Études anthropologiques offertes à Philippe Jespers, Paris, Éditions Publibook Université, pp.137-151.

Articles dans des revues scientifiques internationales avec comité de lecture

- 2017 (accepté pour publication). Quatre Intermezzo sur le mensonge : L’art du mensonge/ Un animal friand d’histoires/ Hudal : de l’erreur aux tromperies en passant par l’art bien balancé de l’éternel brodeur/ L’empire des circonstances, Études mongoles et sibériennes, centrasiatiques et tibétaines, 48.

- 2016, (avec Françoise Lauwaert), « Introduction au dossier. Allô, j’écouuute … figures du malentendu », Civilisations. Revue internationale d’anthropologie et de sciences humaines, 11-21.

- 2016, « Drunkards and singers. A Mongolian battle of sounds », Journal of Ethnology and Folkloristics, 10(2), 65-80.

- 2016, (avec Marie-Luce Gélard et Olivier Gosselain), « La promenade sensorielle comme outil pédagogique », Hermès, 74, 158-167.

- 2015, « De l’évanescence des mélodies darhad. L’attachement aux chants à l’épreuve du temps », Parcours anthropologiques, Ethnographies du changement et de l’attachement, 10, en ligne. http://pa.revues.org/383

- 2015, « L’écoute en commun. Cartographie des points de tension chez des jazzophiles », Culture et Musées, 25, 47-67.

- 2015, « Ardyn duugaa geh Darhad ard tümnii setgel (De l’amour des Darhad pour leurs chants populaires) », traduit par Chantsaa Luvsan, Études mongoles et sibériennes, centrasiatique et tibétaines, [En ligne].

- 2014, « Les soixante-dix mensonges de Dalan Hudalc. La littérature orale et le mensonge au quotidien en Mongolie », Journal Asiatique, 302(2), pp. 467-483.

- 2013, « Bruno Latour and the anthropology of the moderns » (avec David Berliner et Mattijs van de Port), Social Anthropology/Anthropologie sociale, Vol.21, pp. 435-447.

- 2010, « Transmettre l’amour du chant. Cris, éloquence et complaintes dans une famille ordinaire de Mongolie rurale », Terrain 55, pp 54-71.

- 2010, « L’art de se faire surprendre », Techniques et Culture, Nouvelle série, n°52-53, pp 258-281.

- 2009, « Le tunnel sous l’histoire. La musique et le poids moral du passé en Mongolie contemporaine », Etudes Mongoles, Sibériennes et Centre-Asiatique, Vol 40-41. http://emscat.revues.org/index1498.html

- 2009, « Confrontation on the Ivd River, or, How Does Music Act in Social Life », Inner Asia, Vol. 11, pp. 281-304.

- 2009, « Être dans la musique. Expérience esthétique et déambulation », in J-P Delchambre (dir), Autour de la socio-anthropologie du jeu, Recherches sociologiques et anthropologiques, Volume XL, n°1, pp. 39-58.

- 2008, « Chants longs, rivières et mémoire », Actes du 3e congrès du Réseau Asie. Paper published on the internet (http://www.reseau-asie.com/cgi-bin/...)

- 2008, « Que sont les perceptions esthétiques en contexte mongol ? », Actes du 3e congrès du Réseau Asie. Paper published on the internet (http://www.reseau-asie.com/cgi-bin/...)

- 2008, « L’inaltérable mémoire des exemples. A propos de la confiance sociale en régime de transition », in F. Pernet et K. Truchon (dir), Globalisation des cultures. Traces, traverses et voix de jeunes anthropologues, Anthropologie et Sociétés, vol.32, n° hors série, pp. 108-117.

- 2007, « Au bon vieux temps de la coopérative. À propos de la nostalgie dans un district rural de la Mongolie contemporaine », in F.Lauwaert (dir), Civilisations, vol. LVI, n°1-2, pp.103-120.

Recensions

- 2015, « Franck Billé : Sinophobia. Anxiety, Violence and the Making of Mongolian Identity », Social Anthropology/ Anthropologie sociale, 23(3) : 377-378.

- 2014, « Tatiana Safonova & István sántha : Culture Contact in Evenki Land. A Cybernetic Anthopology of the Baikal Region », Inner Asia, Vol. 16 (2), pp. 215-217.

- 2014, « Olga Ulturgasheva : Narrating the Future in Siberia. Childhood, Adolescence and Autobiography among the Eveny », Inner Asia, Vol. 16 (2), pp. 212-214.

- 2013, « Henri Lecomte : Les esprits écoutent. Musique des peuples autochtones de Sibérie ». Cahiers d’ethnomusicologie, 26/2012.

- 2013, « Legrain Laurent : S’attacher à transmettre, transmettre un attachement. Les Darhad, leur répertoire et le continuum sonore en Mongolie contemporaine ». Cahier d’ethnomusicologie, 25-2012, 312.

Publications non scientifiques

- 2004, Vivre la diversité culturelle. Une expérience musicale dans nos écoles. L’école et la ville, n° 22, pp. 22-25.

- 2002, Une légère mise en doute des indicateurs de bien-être. Hémisphère : Journal de débats sur le développement n°15.

Discographie

- 2004, Mauritanie, Rippo : Musique Pulaar. Edition Colophon « Musique du monde », Col. Cd 117.

- 2002, Mongolie, Chant du peuple darkhad. Edition Colophon « Musique du monde », Col. Cd 111.

Communications publiées lors de congrès ou colloques

- 2015 (accepté pour publication), « Des difficultés de la route : cols de montagnes et rivières en crue dans la chanson mongole », in J. Curtet, R. Blanchier & Marchina C., Espace et patrimoines mongols.


LAMC - Institut de Sociologie, 12ème étage, 44 avenue Jeanne, 1050 Bruxelles - Belqique Téléphone: +32-(2)-650 37 98 - lamc@ulb.ac.be - site réalisé par Vertige asbl