en
photo

Edgar Tasia

Statut : Doctorant FNRS

ULB - Institut de Sociologie
avenue Jeanne 44 - CP 124 - 1050 Bruxelles
Bureau : S12.115
Tél. : +32 2 650 34 72 - Fax : +32 - 2- 650 43 37
Email : Edgar.Tasia@ulb.ac.be

Sujet de thèse : Le traumatisme : discours, mémoire et transmission. Pour une anthropologie des émotions au sein de la « stolen generation ».

Au travers du prisme de l’anthropologie des émotions, mes recherches doctorales visent à produire une analyse d’anthropologie psychologique et culturelle à même de saisir l’amplitude de l’impact émotionnel d’une situation de violence extrême - tant dans son appréhension par la victime elle-même que par les générations lui succédant - et le rapport entre ce choc idiosyncratique et les discours publiques y référant. Partant du cas australien du phénomène de la « stolen generation », je cherche à savoir comment le traumatisme, cette expérience de souffrance profondément personnelle, rencontre le discours sur la violence. Je cherche à saisir les rapports dialectiques entre la manière dont on dit et transmet la violence vécue et la reprise publique de ces discours dans le cadre national. Pour ce faire, je me penche sur les processus socio-cognitifs à l’oeuvre dans la mémorisation et la transmission du souvenir afin de comprendre comment l’expérience traumatique est vécue, narrée et transmise à l’autre, publiquement et intimement. Je cherche à comprendre et expliquer comment concrètement, pragmatiquement et sociologiquement, le transfert - notamment intergénérationnel - du traumatisme est possible. Ma recherche a pour objectif d’inscrire l’analyse de l’expérience traumatique au carrefour des processus de mentalisation (principalement perceptibles dans la mobilisation et l’utilisation de traces langagières à des fins de construction et de reconstruction de l’identité meurtrie) et du corps (au travers du prisme émotionnel). Elle a également pour objectif de pallier au manque d’études qualitatives analytiques et critiques concernant le phénomène de la « stolen generation », avec, pour ambition, de ré-instaurer ce dernier au centre des débats théoriques sur le traumatisme.

Mots-clés : traumatisme - mémoire - transmission intergénérationnelle - émotions - Australie

Publications

Comptes-rendus de lecture

- SKINNER, Jonathan (ed.), Writing the Dark Side of Travel, Berghahn Books, New York and Oxford, 2012 ; in Social Anthropology, February 2014, volume 22, Issue 1, p.146-147.

- FOUCHARD Dominique, Le poids de la guerre. Les poilus et leur famille après 1918, Presses universitaires de Rennes, Rennes, 2013 ; in Anthropologie et Société, 2014 [consultable en ligne].


LAMC - Institut de Sociologie, 12ème étage, 44 avenue Jeanne, 1050 Bruxelles - Belqique Téléphone: +32-(2)-650 37 98 - lamc@ulb.ac.be - site réalisé par Vertige asbl