en
photo

Aimé Kakudji

Statut  : Dr. en Sciences sociales et politiques, orientation anthropologie

Mail : aimekakudji@gmail.com

Sujet de thèse  : "Sendwe Mining", Socio-anthropologie du monde social de l’hôpital à Lubumbashi (RD Congo)

Thèse défendue avec succès à l’ULB le 27 octobre 2010. Sous la direction de Pierre Petit.

Membres du jury : Marc-Eric Gruénais, Véronique Joiris, Benjamin Rubbers, Anne-Marie Vuillemenot.

Cette étude s’appuie sur une recherche ethnographique commencée en octobre 2006, dans le cadre d’un doctorat en anthropologie. C’est une étude qui vise à comprendre la façon dont les relations sociales, qui articulent le continuum accueil-soins des malades, contribuent ou non à l’accès aux soins à l’hôpital Sendwe.

La plupart des études qui ont abordé la problématique de l’accès aux soins, et de l’utilisation des services de soins dans les hôpitaux publics des pays en développement, ont envisagé cette problématique davantage en termes de carence en matériel ; et réduit souvent l’essentiel des problèmes à une question financière.

Et pourtant, comme le témoignent des études récentes conduites dans les hôpitaux africains au cours de la dernière décennie, soutenues notamment par une méthodologie qualitative, alliant observations intensives et entretiens approfondis (cf. Jawkes & al., 1998 ; Gobbers, 2002 ; Jaffré & Olivier de Sardan, 2003 ; Vidal & al., 2005 ; Jaffré & al., 2009), l’accès ou non aux soins et l’utilisation des services hospitaliers recouvrent des champs plus vastes et plus complexes qui englobent à la fois des questions, bien sûr, économiques que des problèmes comportementaux d’exclusion, des violences, des humiliations… bref, des questions liées à la relation inégalitaire des pouvoirs due à la distance sociale qui s’observe entre soignant et soigné. Dans le cadre de l’hôpital Sendwe, cette inégalité de la relation soignant-soigné est particulièrement exacerbée par un contexte de misère sociale à laquelle se conjugue une bureaucratisation des tâches dont l’exécution vient ici redoubler au statut du fonctionnaire un pouvoir de soigner. C’est face à cette tension permanente entre partie en interaction favorisée par le décalage entre l’offre médicale et la demande des soins que je me suis interrogé comment les soins hospitaliers sont-ils négociés à l’hôpital Sendwe. Avec quelles ressources les parties s’engagent dans le processus d’accès aux soins ? Quelles sont les pratiques effectives qui s’observent dans les interactions avec le patient et ses proches ? Comment les patients catégorisent-ils le personnel médical, et vice-versa ? Quelles sont les règles, pratiques et morales, qui régissent leurs interactions ? C’est donc à toutes ces questions que cette étude tente de répondre.

Mots-clés  : Relation soignant-soigné, hôpital Sendwe, Lubumbashi, R.D. Congo, Afrique

Publications

1. Parties d’ouvrages

- 2012, KAKUDJI K., Aimé, “Exacerbation of vulnerability in a hospital setting in Lubumbashi (Democratic Republic of Congo)”, Global Health Promotion 1757-9759 ; Vol 20 Supp. 1 : 51–56

- 2011, Kakudji Aimé, « Relations sociales et accès aux soins. Cas de l’hôpital Sendwe de Lubumbashi (RD Congo) », in P. Bouvier, J. Bakole & D. Swinne (Eds.) Poverty in Medium and small cities of developing countries. Bruxelles : Académie Royale des Sciences d’Outre-Mer, pp. 339-351.

- 2008, Kakudji, Aimé, Jean-Marie Kalau et Olivier Kahola. « Questions méthodologiques ». In : Dibwe Dia Mwembu (éd.). Les identités urbaines en Afrique. Le cas de Lubumbashi (RD Congo). Paris : L’Harmattan, pp. 21-29.

- 2008, Kahola, Olivier, Aimé Kakudji et Gabriel Kalaba Mutabusha. « Aujourd’hui Lubumbashi : Quelques symboles identitaires ». In : Dibwe Dia Mwembu (éd.). Les identités urbaines en Afrique. Le cas de Lubumbashi (RD Congo). Paris : L’Harmattan, pp. 48-57.

- 2008, Kahola, Olivier, Aimé Kakudji et Gabriel Kalaba Mutabusha. « “Bulaya 2000” et “Lubumbashi wantanshi” ». In : Dibwe Dia Mwembu (éd.). Les identités urbaines en Afrique. Le cas de Lubumbashi (RD Congo). Paris : L’Harmattan, pp. 58-61.

- 2005, Kakudji, Aimé. « Se brancher : la culture jeune des bars dancings à Lubumbashi ». In : Danielle De Lame et Dibwe Dia Mwembu (éds.). Tout passe. Instantanés populaires et traces du passé à Lubumbashi. Tervuren-Paris : MRAC-L’Harmattan. Coll. Cahiers Africains, n°71.

- 2004, Lubembo, Richard, Aimé Kakudji et Pierre Petit. « Méthodologie de l’enquête ». In : Pierre Petit. Byakula ; Approche socio-anthropologique de l’alimentation à Lubumbashi. Bruxelles : Académie Royale des Sciences d’Outre-Mer, pp. 28-36.

- 2004, Kahola, Olivier & Aimé Kakudji. « Préférences et rejets alimentaires ». In : Pierre Petit. Byakula. Approche socio-anthropologique de l’alimentation à Lubumbashi. Bruxelles : Académie Royale des Sciences d’Outre-Mer, pp. 163-170.

- 2044, Kakudji, Aimé & Richard Lubembo. « Ethnicité et marqueurs alimentaires ». In : Pierre Petit. Byakula. Approche socio-anthropologique de l’alimentation à Lubumbashi. Bruxelles : Académie Royale des Sciences d’Outre-Mer, pp. 287-296.

- 2004, Kakudji, Aimé & Olivier Kahola. « Les interdits alimentaires ». In : Pierre Petit. Byakula. Approche socio-anthropologique de l’alimentation à Lubumbashi. Bruxelles : Académie Royale des Sciences d’Outre-Mer, pp. 332-336.

- 2003, Dibwe Dia Mwembu, Donatien en collaboration avec Aimé Kakudji, Jackie Kabedi et Aloïs Musamba. « Biographies citadines ». In : Pierre Petit (éd.). Ménages de Lubumbashi entre précarité et recomposition. Paris : L’Harmattan, pp. 29-49.

- 2003, Kakudji, Aimé. « Le protocole d’enquête ». In : Pierre Petit (éd.). Ménages de Lubumbashi entre précarités et recomposition. Paris : L’Harmattan, pp. 98-99.

2. Articles

- 2006, Kakudji, Aimé. « Les enfants en rupture en République démocratique du Congo. Analyse d’une expérience d’enquête collective ». In : Pierre Petit et Théodore Trefon (éds.). Civilisations. « Expériences de recherche en RDC. Méthodes et contextes », vol. 54 (1-2).


LAMC - Institut de Sociologie, 12ème étage, 44 avenue Jeanne, 1050 Bruxelles - Belqique Téléphone: +32-(2)-650 37 98 - lamc@ulb.ac.be - site réalisé par Vertige asbl