en
photo

Anna Seiderer

Statut : Collaboratrice Scientifique

Mail : anna.seiderer@univ-paris8.fr

Anna Seiderer a soutenu une thèse d’esthétique en janvier 2009 à Paris-X Nanterre. Le travail analyse le concept de transmission à l’œuvre dans les musées « postcoloniaux » au Bénin. Ses recherches de terrain ont été encadrées par l’Ecole du Patrimoine Africain (EPA) et le Centre Africain des Hautes Etudes (CAHE) de Porto-Novo. Elle a travaillé comme chercheuse dans la section d’ethnographie et du Service Histoire et Politique du Musée royal de l’Afrique centrale de Tervuren de 2008 à 2015. Elle est aujourd’hui Maître de Conférences en Art contemporain et anthropologie à l’Université de Paris 8. Ses thèmes de recherche portent sur l’anthropologie visuelle des images coloniales et le paradigme de l’ « artiste en ethnographe ». Il s’agit d’explorer les formes artistiques et les constructions épistémologiques qui émergent de la rencontre entre l’art contemporain et l’anthropologie.

PUBLICATIONS

Ouvrage et catalogue d’exposition

- 2014 : Une critique postcoloniale en acte. Les musées d’ethnographie contemporains sous le prisme des études postcoloniales. Tervuren : Musée royal de l’Afrique centrale. Le livre porte sur l’actualisation de la critique postcoloniale dans les musées d’ethnographie soucieux de redéfinir les paradigmes qui les ont vus naître. Quel horizon critique se dessine pour ces institutions ? Quelles pratiques postcoloniales mettent-elles en œuvre ? Quelles en sont les conséquences épistémologiques et politiques ? L’analyse s’appuie notamment sur les débats qui ont été développés pendant les cinq années du projet européen Ethnography Museums and World Cultures.

- 2011 : Fetish Modernity. Anne-Marie Bouttiaux and Anna Seiderer (eds.). Tervuren : Royal Museum for Central Africa. Ce catalogue propose une lecture critique du concept de modernité en distinguant sa construction théorique des pratiques qui révèlent des processus de productions dynamiques et hétérogènes.

Ouvrages collectifs (en cours de publication)

- 2015 : Archives au Présent. Patrick Nardin, Soko Phay, Catherine Perret et Anna Seiderer (eds.). Saint-Denis : Presse Universitaire de Vincennes. (fév. 2016) Ce recueil de textes réunit des auteurs de différents horizons disciplinaires qui développent un travail avec ou sur les archives qui, dans un contexte de vie où tout tend à être enregistré et transmis en temps réel, les archives apparaissent être au cœur de la plupart des pratiques humaines.

- 2015 : Danser le masque. Anna Seiderer (ed.). Musée royal de l’Afrique centrale : Tervuren. (avril 2016) Cet ouvrage pluridisciplinaire développe une réflexion sur le geste artistique qui sous-tend ou accompagne la production ou l’exposition d’un objet d’art.

Sélection d’articles publiés dans des revues à comité de lecture national et international

Articles en cours de publication

- 2015 : « L’Anthropologie sous le prisme de l’art contemporain » in L’Art Même. Dossier spécial sur la Biennale de Venise. (mai 2015). L’article s’appuie sur l’expérience menée dans le cadre de ma fonction de chercheur au Musée royal d’Afrique centrale (MRAC) pour analyser les déplacements conceptuels que l’art contemporain peut opérer sur l’anthropologie.

- 2015 : « Pérégrination d’un télex : l’archive comme lieu de l’oubli » in Archives au présent. Patrick Nardin, Soko Phay, Catherine Perret et Anna Seiderer (eds.). Saint-Denis : Presses Universitaires de Vincennes. L’article part d’une mise en garde nietzschéenne de l’excès d’archives qui opérerait paradoxalement une forme d’amnésie. Il s’appuie sur les travaux de Sven Augustijnen et de Mikael Levin. Là où le premier tombe dans une fétichisation mortifère de l’histoire, le second développe un matériau susceptible de résister à « l’enregistrement institutionnel historicisant » et fabrique des lieux de l’oubli grâce auxquels le travail de mémoire devient possible.

- 2015 : « L’Artiste en ethnographe : une histoire en mouvement », in Danser le masque. Gustaaf Verswijver et Anna Seiderer (eds.). Tervuren : Musée royal de l’Afrique centrale. En référence à la figure de l’« artiste en ethnographe » développée par Hal Foster (1996), ce texte analyse les pratiques artistiques développées à partir des archives du MRAC pour le projet du Pavillon belge de Venise.

- 2015 : « Les Archives coloniales du Musée royal de l’Afrique centrale revisitées par les artistes contemporains », in Etats de l’ARTchive. De la politique des archives et des créations artistiques. Dossier spécial de Gradhiva (à confirmer). Alice Aternianus-Owanga et Nora Greani (eds.). Cet article étudie les modalités critiques développées par les pratiques artistiques qui s’emparent de thèmes et de matériaux liées à l’histoire coloniale.

- 2015 : « Performativité des rituels au musée : Commémoration du centenaire de la mort du roi Béhanzin au musée palais royal d’Abomey », in Evaluer, adapter et transmettre les rituels en contextes religieux et laïques : regards pluridisciplinaires. L’Homme (à confirmer). Emma Gobin et Maxime Vanhoenacker (eds). Ce texte étudie comment les rituels qui se déroulent dans le musée palais-royal sont pris dans une dialectique où opèrent simultanément deux modalités réflexives : celle du rituel et celle qui porte sur l’action du rituel médiatisée par le dispositif muséal.

- 2015 : « Les Formes de détournements institutionnels du patrimoine colonial dans le palais royal d’Abomey » in Patrimonialisations coloniales : genèses, embarras, devenirs. Alexandra Galitzine-Loumpet (ed.). Rennes : Presses Universitaires de Rennes. L’article porte sur les formes de détournements opérés notamment par les guides dans le processus de transmission de l’histoire élaborée par l’administration coloniale après la conquête du royaume.

- 2015 : « Une approche philosophique de la notion d’indépendance » in Cinquante ans d’Indépendance. Bambi Ceuppens (ed.). Tervuren : MRAC. Le texte étudie des contextes idéologiques dans lesquels s’est forgée la notion d’indépendance, indexée sur différentes conceptions de la liberté. Il permet d’expliciter la complexité et l’hétérogénéité de son histoire.

Articles publiés

- 2015 : „Die Implementierung postkolonialer Theorien in die Arbeit Ethnologischer Museen Europas“- Les théories postcoloniales à l’oeuvre dans les musées d’ethnographie européens- in Berliner Blätter : 106 - 188. Cet article propose une lecture critique de l’impact des Cultural Studies sur les pratiques muséales contemporaines développées par les musées d’ethnographie situés en Europe.

- 2013 : “The Legacy of Pierre Fatumbi Verger in the Ouidah Museum of History (Benin) - development of an ambivalent concept of Hybridity” in History in Africa vol.40. Cambridge Journal : 295-312 Le texte se penche sur le déplacement idéologique qui est opéré sur le travail du photographe Pierre Verger, dés lors qu’il est inscrit dans une logique patrimoniale.

- 2011 : “Modernity as ‘Object’ of Desire “, in Fetish Modernity. Anne-Marie Bouttiaux and Anna Seiderer (eds.). Tervuren : RMCA : 133-137. Le texte développe une analyse de la modernité à partir du concept freudien du désir. Il constitue un horizon théorique depuis lequel repenser les pratiques et techniques de production artistique.

- 2011 : « Eros civilisateur- représentations idéales et pratiques de la transmission » in Cahiers philosophiques, n° 124. Paris : SCEREN (CNDP-CRDP) : 23-42. Le texte étudie le pouvoir institutionnel du dispositif muséal et les formes de détournements auxquels il est soumis dans un contexte politique et culturel contemporain au Bénin.

- 2010 : « Unique Copy » in Géo-Graphics, a map of art practices in Africa, past and present. Anne-Marie Bouttiaux and Koyo Kouoh (eds.). Brussels : Centre for Fine Arts : 58-62. L’article analyse le processus de production de la valeur d’un objet d’art en confrontant deux modes ontologiques distincts : la valeur d’usage et la valeur de l’exposition.

- 2010 : « L’Archive à l’ère de la reproductibilité technique », in La Vie des musées, n° 22. Bruxelles : Association francophone des musées de Belgique : 103-106. Il s’agit d’explorer le statut de l’archive dés lors qu’elle est intégrée dans un processus de digitalisation.

- 2010 : « The Postcolonial Museum as a Way of Worldmaking », in The Politics and Aesthetics of Cultural Worldmaking. Ansgar Nünning, Vera Nünning, Birgit Neuman (eds.). Trier : Wissenschaftlicher Verlag Trier (WVT) : 181-191 L’article revient sur la philosophie analytique de Goodman dont il souligne les limites à l’appui d’une théorie esthétique fondée sur l’expérience anthropologique.

- 2009 : « Réinvention de la tradition vodoun par l’art contemporain », in Risita africa e mediterraneo, n° 67, Bologne, juillet 2009 : 10-15. Le texte revient sur les pratiques artistiques contemporaines, au Bénin, qui accordent une place importante à la religion vodoun, et participent, parfois, à la construction d’un mythe qui réifie cette pratique en tradition.

- 2008 : « La Muséification des objets vodou : un dispositif de légitimation identitaire, in Revue Tabou n° 5. Musée Ethnographique de Genève : Infolio : 387-409. Cet article étudie les enjeux identitaires qui accompagnent la transformation d’objets religieux vodoun en biens patrimoniaux.

- 2007 : « Musée post-colonial, musée décolonisé ? Analyse du Musée Ethnographique Alexandre Sénou Adandé de Porto-Novo au Bénin » in Risita africa e mediterraneo, n° 60-61, Bologne : 12-17. Le texte étudie les résonnances d’une image identitaire fondée sur un découpage ethnique hérité de la colonisation dans un contexte politique nouveau à savoir « indépendant ».

- 2007 : « Mémoires sous vitrines : mises en scènes de l’esclavage dans les musées du Bénin et du Ghana », in Conserveries Mémorielles. Québec : Revue de l’Université de Laval. (en ligne : http://cm.revues.org/116) Il s’agit d’une étude comparée entre les mémoires et les représentations du passé de la traite dans deux nations fortement liées à cette histoire.

Actes de colloques

- 2015 : « Rituale und Performance religiöser Sammlungen in ethnographischen Museen » –Rituels et performances autour des collections religieuses des musées d’ethnographie- in Quo vadis, ’Völkerkundemuseum ?’ Bilder der Vergangenheit, Debatten der Gegenwart und Perspektiven für die Zukunft ethnologischer Sammlungen an Museum und Universität - Quo vadis, „Musées d’ethnographie ?“. Images du passé, débats du présent et perspectives des collections ethnographiques dans les musées et les universités - Michael Kraus & Karoline Noack (eds.). Bonn : Rheinische Friedrich-Wilhelms-Universität. (nov. 2015) Ce texte analyse différentes formes de rituels dévolus au thème de la religion dans les musées d’ethnographie. Il met en perspective des pratiques muséales institutionnelles et des performances artistiques.

- 2013 : « Pratiques muséales au regard de l’esclavage et de la traite au Bénin ». Exposer l’esclavage, Africultures. Françoise Vergès (ed.). Paris : L’Harmattan : 125-135. Ce texte retrace les expositions de l’histoire de l’esclavage sur l’ensemble du territoire et fait ainsi ressortir les impasses, les détournements et les processus de réécriture d’une histoire censurée par des enjeux mémoriels et politiques contemporains.

CONFERENCES & SEMINAIRES

Conférences et séminaires internationaux

- 2014-2015 : Séminaire de recherche Karawane – Pavillon belge de Venise (2015) & Ecole de Recherche Graphique (ERG), Bruxelles Mon intervention au séminaire initié par l’artiste Vincent Meessen et la commissaire Katerina Gregos consiste à participer à la réflexion qui vise à repenser l’International situationniste à partir de l’horizon colonial.

- octobre 2014 : « Pérégrination d’un télex : une archive coloniale en question ». Colloque initié par Patrick Nardin, Soko Phay, Catherine Perret et Anna Seiderer au Centre Pompidou Metz. L’intervention porte sur la réappropriation d’un télexe par l’artiste Sven Augustijnen et en étudie les formes de réification mises en œuvre par sa pratique artistique.

- juin 2014 : « Ritualisierung der religiösen Sammlungen in ethnologischen Museen », dans le cadre de la conférence « Quo vadis, Völkerkundenmuseum ? Bilder der Vergangenheit, Debatten der Gegenwart und Perspektiven für die Zukunft ethnologischer Sammlungen an Museum und Universität ». Colloque de la Bonner Altamerika-Sammlung (BASA), dirigé par Michael Kraus et Karoline Noack. L’intervention met en perspective le rituel dit « traditionnel » et celui qui est pratiqué dans le cadre de la performance artistique.

- mai 2014 : « Performativité des rituels au musée », conférence donnée dans le cadre du colloque « Evaluer, adapter et transmettre les rituels en contextes religieux et laïques : regards pluridisciplinaires ». Colloque initié par Emma Gobin et Maxime Vanhoenacker au Musée du quai Branly. Il s’agit d’analyser comment les rituels qui se déroulent dans les musées palais-royaux (au Bénin et au Cameroun) sont pris dans une dialectique où opèrent deux modalités réflexives : celle du rituel et celle qui porte sur l’action du rituel médiatisée par le dispositif muséal. Cette dialectique génère une dynamique qui garantit, paradoxalement, la reproduction et la transmission du rituel institué comme tradition. C’est précisément par cette tradition, performée rituellement dans les musées palais royaux, que nous parvenons à comprendre la contemporanéité des sociétés étudiées.

- mai 2014 : « Archives au présent », Séminaire mené dans le cadre du projet Labex aux Archives Nationales avec l’Université Paris 8, le Centre Pompidou Metz, le Musée royal de l’Afrique centrale de Tervuren, les Laboratoires de recherche GfE de la Humboldt Universität de Berlin et le LAMC de L’Université Libre de Bruxelles. Le séminaire veut poser les jalons d’une réflexion sur le cadre épistémologique des nouvelles pratiques de l’archive. En effet, indépendamment de leur portée critique, les usages artistiques des archives n’évitent pas le problème de leur banalisation dans la transmission des mémoires culturelles. Ces usages participent d’une relation dans laquelle les archives se représentent comme “Archive”, et perdent parfois leur valeur historique pour faire office de nouveaux mythes.

- avril 2014 : « Une critique Postcoloniale en Acte » au Musée royal de l’Afrique centrale, Tervuren. La conférence présente l’ouvrage éponyme et se concentre sur l’actualisation de la critique postcoloniale dans les musées d’ethnographie soucieux de redéfinir les paradigmes qui les ont vus naître.

- janvier 2013 : « Ritualisation du patrimoine muséal- réinvention et détournement de l’archive », conférence dans le cadre du colloque international « Techniques de transmission : l’« Autre » au cœur des politiques patrimoniales ». Organisé aux Archives Nationales de Paris, par Patrick Nardin, Soko Phay, Catherine Perret et Anna Seiderer. Institutions partenaires : Université Paris 8, Ecole Doctorale de Copenhague et l’université de Leeds.

- novembre 2012 : „Implementation der postkolonialen Theorie in heutigen europäischen Ethnographie Museen“. Conférence dans le cadre du colloque : „Zwischen Ojekt, Text, Bild und Perfomance : Repräsentationspraktiken Ethnographischen Wissens“ organisée par la Gesellschaft für Ethnographie, en collaboration entre la Freie et la Humboldt Universität.

- novembre 2011 : “The Legacy of Pierre Fatumbi Verger in the Ouidah Museum of History (Benin) - development of an ambivalent concept of Hybridity” Conférence dans le cadre du colloque « 50 years of African Liberation » organisé par l’African Studies Association (ASA) à Washington.

- mai 2011 : « Pratiques muséales au regard de l’esclavage et de la traite au Bénin » Conférence au colloque international « Exposer l’esclavage : méthodologies et pratiques » dirigé par Françoise Vergès au musée du quai Branly.

- mars 2010 : Conférence sur les « mises en scènes de l’esclavage dans les musées du Bénin : ambivalence mémorielle et recherche d’un consensus ». Séminaire de recherche Communauté, frontière, identité : la traite et l’esclavage dans les sciences sociales. Centre International de Recherche sur les Esclavages (CIRESC)- EHESS.

- novembre 2009 : « Memorials against Memories », in Poétics of Memories. Séminaire organisé par le laboratoire de recherche Créart-Phi de l’Université de Paris X – Nanterre et l’Ecole doctorale de Copenhague.

- mai 2009 : “Memory of Congo, the colonial Time”. Intervention au séminaire organisé par le laboratoire de recherche Créart-Phi de l’Université de Paris X – Nanterre et l’Ecole doctorale de Copenhague.

- novembre 2007 : « Centenaire de Béhanzin : renégociation de l’histoire au musée ». Colloque organisé dans le cadre des vingt-cinq ans du West African Museum Program (WAMP) à Dakar.

- juillet-Août 2007 : « Narration : paradigme du musée postcolonial ». Conférence dans le cadre du ESSCS European Summer School in Cultural Studies à Heidelberg.

Conférences nationales

- mars 2015 : « Anthropologie et muséologie ». Intervention à l’Université Libre de Bruxelles. « Le fétiche comme opérateur critique ».
- Intervention au séminaire de recherche « Cliniques de l’ailleurs. Association freudienne de Belgique.

- novembre 2014 : « La photographie comme médium artistique et/ou historique ». Intervention à l’université de Louvain la Neuve.

- novembre 2008 : “The impasse of transmission of “postcolonial” scenography – analysis of the Tropen exhibition in the Gropius Bau”, Conférence du Créart-Phi, Université Paris X-Nanterre.

- juillet 2008 : « Le musée Postcolonial à l’épreuve de la décolonisation », Conférence à l’Ecole du Louvre, Paris.

- mai 2008 : « L’hybridité mise en scène dans les musées postcoloniaux : exemple du musée de Ouidah ». Séminaire Art, Politique et Technique, Université Paris-X Nanterre.

- mai 2007 : « Between Modernism and Postmodernism : the Colonial Heritage through Benin’s Museums », Université de Copenhague, Danemark.

- septembre 2006 : « Palais royal d’Abomey : mise en scène d’un traumatisme collectif ? », Colloque Quand les racines de l’identité plongent dans l’actualisation de la mémoire du traumatisme collectif. EHESS, Paris.

Tables rondes

- février 2013 : Table ronde sur la religion vodun comme facteur de cohésion sociale en Afrique et en Haïti au Musée d’art moderne et d’art contemporain (MAMAC) de Liège.

- mars 2012 : Discutante pour la recherche de Manon Istasse, « Une investigation du patrimoine culturel en médina de Fès : de l’attachement aux maisons à la circulation d’un référent », au Laboratoire d’anthropologie des Mondes Contemporains, ULB.

- février 2011 : Rencontre autour de la publication de l’article « Eros civilisateur- représentations idéales et pratiques de la transmission » n° 124 de la revue Cahiers Philosophiques au musée du quai Branly.

- mars 2009 : Discutante pour présentation de l’article d’Anne-Marie Losonczy, « La muséification du passé récent en Hongrie post-communiste », au Laboratoire d’anthropologie des Mondes Contemporains, ULB.



Téléchager les documents:

LAMC - Institut de Sociologie, 12ème étage, 44 avenue Jeanne, 1050 Bruxelles - Belqique Téléphone: +32-(2)-650 37 98 - lamc@ulb.ac.be - site réalisé par Vertige asbl